29 avril 2020. Message du Comité International de Dachau.

img 6701kl1

En 12 ans d’existence, le camp de Dachau a été le symbole et l’école de l’univers concentrationnaire de répression et de négation de l’Homme. A leur libération, les détenus de tous les pays souhaitaient que le monde connaisse l’incroyable réalité qu’ils venaient de vivre et ne l’oublie pas.

Issus d’un groupe clandestin avant même la libération, leurs représentants au Comité International de Dachau (CID) ont fixé trois objectifs pour ce vœu : la conservation du site, la construction d’un monument international et l’ouverture d’un musée. Le chemin fut difficile. 75 ans après, grâce à un engagement commun avec l’Etat libre de Bavière, les survivants du camp et leurs descendants au CID, peuvent dire avec joie : « mission accomplie ». Mais ce succès dans la transmission de la mémoire est fragile s’il n’est pas soutenu par tous. Le mémorial de Dachau fait partie de la culture politique de l’Europe. Il doit vivre, et s’améliorer pour y défendre l’histoire, ce miroir qui incite à la réflexion. C’est une responsabilité de tous. La mission continue donc, avec vigilance et détermination pour les générations futures.

Commissaire général Jean-Michel Thomas, Président.