Ils voulaient se familiariser avec le travail du Comité néerlandais de Dachau et la manière dont l'histoire de cet ancien camp est rappelée aux Pays-Bas. En outre, ils voulaient voir comment aux Pays-Bas aujourd'hui cette guerre est représentée dans divers musées et productions populaires.

 

NDCMMSCIMG 5181 

Le Max Mannheimer Studienzentrum

 Après des années de débats sur la possibilité de construire un centre d'étude avec hébergement à Dachau à côté du centre commémoratif de l'ancien camp de concentration de Dachau, la Jugendgästehaus a été ouverte le 4 mai 1998. En 2010, le centre d'éducation de cette Jugendgästehaus a été nommé Max Mannheimer Studienzentrum.
Max Mannheimer était un survivant juif de Dachau et après la guerre a été très impliqué dans le transfert de l'histoire de l'Holocauste et le camp de concentration de Dachau, contribuant à la construction de la Jugendgästehaus et en tant que président de la Lagergemeinschaft. Le 23 septembre 2016, Mannheimer est décédé et il a été décidé de changer le nom du centre d'étude de Stiftung Max-Mannheimer-Haus.

 

KampAmersfoort5246

 

Vivre l'expérience de la Seconde Guerre mondiale

Pendant le voyage d'étude, plusieurs lieux ont été visités, notamment le Mémorial Vught et le Musée de la Résistance d'Amsterdam. Dans ces musées, les éducateurs ont expliqué comment ils procedent pour transmettre l'histoire aux jeunes et quel matériel éducatif ils utilisent.

Le personnel de la MMSZ a trouvé remarquable que de nombreuses ressources populaires, telles que des longs métrages éducatifs et jeux, aient été utilisées pour l’enseignement des jeunes. Une autre différence entre les méthodes éducatives allemandes et néerlandaises est que «l'expérience» est un mot clé important dans les centres commémoratifs et les musées néerlandais. Le personnel de l'éducation de Vught et le Verzetsmuseum ont indiqué qu'il est important que les jeunes puissent apprendre aux enfants les faits de la guerre. Pour cette raison, beaucoup d’objets et des espaces construits sont utilisés, par exemple une simulation dans un espace étroit d'un train pendant une déportation.

 

 

ndcontdekkenAmersfoort

 

L'utilisation d'images mises en scène et la simulation de la vie de certains personnages de la guerre sont différentes de celles utilisées en Allemagne. Dans le programme éducatif de la MMSZ et le site commémoratif de Dachau, le personnel éducatif est réticent à participer. À mon avis, cette différence d'idées pédagogiques est principalement due à la prédominance du point de vue de l'agresseur en Allemagne et au point de vue de la victime aux Pays-Bas.
Cette différence a également été soulevée lors de la visite à la comédie musicale Soldaat van Oranje (Soldat d’Orange). Aux Pays-Bas, cette comédie musicale a une influence majeure sur l'image des personnes durant la Seconde Guerre mondiale, et surtout de la résistance, car elle a été jouée pendant près de 7 ans et plus de 2 millions de spectateurs ont vue cette comédie musicale. En Allemagne, il n'est toujours pas possible de faire une comédie musicale de cette manière spectaculaire sur la Seconde Guerre mondiale, dans laquelle une histoire héroïque de la résistance hollandaise est mise en évidence.

Découvrez l'histoire sur place
La dernière partie du voyage d'étude a été un séminaire éducatif dans le camp commémoratif d'Amersfoort. Le but de ce séminaire était d'informer les écoles secondaires et les autres établissements d'enseignement du programme éducatif de la MMSZ et des possibilités de subvention du Comité international de Dachau pour visiter l'ancien camp de concentration de Dachau.
Le but de la MMSZ est de permettre aux jeunes en petits groupes de découvrir l'histoire du camp de concentration de Dachau et leur permettre d'être dans ce lieu historique. Il est important en particulier que les jeunes prennent un role actif dans la réflexion et la discussion au sein de ces groupes. Pour y parvenir, la place de l'ancien camp de concentration est visitée deux fois au cours du programme éducatif de la MMSZ; d'abord lors d'une visite générale puis dans un workshop majeur où les étudiants eux-mêmes peuvent par exemple choisir des biographies ou predre des photos.

 

 

 

kampgroundsDachau75702014

 

Apprendre l'histoire sur le site ne se limite pas à des leçons d'histoire scolaires sur ce passé. Cela a été remarquablement mis en avant par deux étudiants du Casparus College de Weesp et deux membres du collège de Madurodam, qui ont suivi le programme éducatif de la MMSZ. En étant sur place, l'histoire s'est rapprochée d'eux et ils pouvaient aussi mieux comprendre l'impact du camp sur les individus. L'histoire est devenue plus personnelle, alors qu'en classe seuls les faits et les chiffres sont memorisés.
En outre, ils ont souligné que, dans le lieu historique, ils ont réalisé la vrai valeur de la liberté et la commémoration du 4 mai aujourd'hui. Une des étudiantes de Caspar a déclaré qu'elle n'a jamais participé à la Commémoration du 4 mai, mais cela a changé après sa visite à Dachau. Cette année, elle priait pour les victimes de Dachau et les autres victimes de la guerre, et elle comprenait mieux ce que le 4 mai commémorait aux Pays-Bas.


 

ndcontdekenTekeningKLIMG 5211

 

Lors de ce séminaire à Amersfoort, il est apparu clairement que la visite de sites historiques est associée à la stimulation de la pensée historique des jeunes. En se rendant aux endroits où ils comprennent mieux l'histoire, ils réalisent aussi pourquoi nous nous souvenons encore de ces victimes le 4 mai. De plus, les étudiants apprendront quelle est l'histoire pertinente pour les développements sociaux actuels et ce qu'ils peuvent apprendre du passé pour prévenir la guerre, la dictature ou la persécution.
Les échanges entre le personnel éducatif néerlandais et allemand ont également permis de comprendre comment certains thèmes ont été mis en évidence dans les deux pays et pourquoi des ressources plus «populaires» ont été utilisées aux Pays-Bas pour impliquer les jeunes dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

 

Pour plus d'informations sur les instituts et l'éligibilité au parrainage:

www.comiteinternationaldachau.com

www.dachaucomite.nl

Max Mannheimer Studienzentrum (en allemand)

 

coverndcseminar2oktober2017

Images of the seminar.