RemembranceWaldfriedhof

 

le dernier vendredi de ce mois, nous honorons ceux qui sont morts.

   voir les images

 

 

 

 

 

Deux jours plus tard, nous célébrons notre libération

 

IMG 6696

 

Cérémonie commémorative. 73° anniversaire de la libération du camp de Dachau. 29 avril 2018.

"Souvenons-nous de la conférence de Munich en 1938, il y a 80 ans, celle du déshonneur et de la lâcheté dilatoire."

 

 

 

NamenStattNummernSonderausstellungA

 

 

Des noms au lieu de numéros

Prisonniers politiques néerlandais dans le camp de concentration de Dachau

Invitation à l'ouverture de l'exposition spéciale le 27 avril à 15h00

 

 

 

 

 

 

 

plakaat

 

 

"Fin avril 1945, un train s’arrêta dans la gare de la petite ville de Poing, qui se trouve seulement à environ 20 km d’ici, avec près de 3 000 déportés du complexe de Mühldorf, camp annexe du camp de concentration de Dachau. L’évacuation de ces camps avait commencé peu de temps avant. Comme la ligne de chemin de fer n’était plus utilisable à partir de là, le train resta bloqué en gare de Poing. Tout d’abord régna — du moins pour la population locale — un calme trompeur. Un passant s’en souvint plus tard en ces termes : « C’était une belle journée ensoleillée et les SS étaient assis sur le remblai et surveillaient les prisonniers. » À peu près au même moment commença ici, à Munich, la phase cruciale de la « Freiheitsaktion Bayern » (« Action Liberté Bavière »). Le lien exact entre la tentative d’insurrection et les événements de Poing est difficile à reconstruire. En tout cas, l’après-midi du 27 ou 28 avril, une rumeur circula parmi les troupes de SS qui surveillaient le train, comme quoi la guerre était finie. Sur ce, de nombreux gardes SS quittèrent leur poste, les portes furent ouvertes et les prisonniers surpris se crurent en liberté. Ils commencèrent alors à se procurer de la nourriture et se rendirent également au village dans ce but. Les habitants se souvinrent plus tard avoir été informés par les gardes SS de la fin présumée de la guerre et de la libération des prisonniers des camps de concentration. Mais quand au bout d’une heure environ, il fut clair à Poing que la nouvelle de la fin de la guerre était fausse, la situation dégénéra : soudain, on ne considéra plus les prisonniers comme étant libérés, mais comme fugitifs."

driehoek155

 

La cérémonie de remise des prix aura lieu le samedi 17 mars à 17h00 dans l'auditorium du

Centre national de documentation nationale socialiste, Max-Mannheimer-Platz 1 à Munich.

 

bestattungkzopfer15november2017JMT1corrsmalldetail

 

 

 

 

Waldfriedhof 15/12/2017.

 

 

 

 

 

Boris Pryadchenko2014IMG 8263

In memoriam Boris Priadchenko.

Nous venons d’apprendre le décès de Boris Priadchenko. Il nous a quittés le 28 septembre, il venait d’avoir eu 92 ans. Nous le savions fatigué depuis plusieurs mois, de même que son épouse Valentina affaiblie depuis 2015.

 

 

 

Découvrez l'histoire sur place

IMG 5192kampamersfoortndc

Voyage d'étude du Max Mannheimer Studienzentrum aux Pays-Bas


Du 29 septembre au 2 octobre 2017, le personnel du Max Mannheimer Studienzentrum (MMSZ) est venu aux Pays-Bas pour une étude sur la culture de rappel néerlandaise de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

 

 

jmthomas discours2017

Allocution du Jean-Michel Thomas 

"Le nazisme et ses crimes, qui ont si profondément marqué le monde entier, sont donc toujours présents parmi nous et malheureusement ravivés par l’actualité.."

Allocution du commisaire général (2s) J-M Thomas,

Président du Comité International de Dachau,
le 30 avril 2017.

Merci !

Le CID tient à remercier toutes celles et ceux qui se sont joints à lui pour la célébration du 72° anniversaire de la libération du camp de Dachau, le 29 avril 1945.

Nous sommes heureux que tant de personnes soient venues pour se souvenir de ce qui s’est passé à Dachau et nous sentons soutenus dans nos efforts pour prévenir le renouvellement de tels actes.

handtekening Jean Michel